Hery Rajao. risque de tout perdre s’il sera frappé de déchéance

En attendant la décision de la Haute Cour Constitutionnelle à la requête déposée par les 73 députés du changement aux fins de déchéance de Hery Rajaonarimampianina, le locataire d’Iavoloha risque de tout perdre si la demande est recevable. Il faut croire que l’article 132 de la Constitution stipule  que « le président frappé de déchéance n’est plus éligible à toute fonction publique élective ».

 

1 Commentaire

  1. Il lui restera une chance unique d’etre un ÉLU, l’elu du cœur de Vohangy.
    A moins qu’elle décide de quitter un soavaly maty.

    Répondre

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *