La date de l’élection présidentielle prévue par la Constitution maintenue

Les médiateurs internationaux ont quitté le pays, le représentant de l’Union Africaine, Ramtane Lamamra a laissé entendre qu’un projet d’accord politique serait en cours et devrait permettre la tenue de l’élection présidentielle. Ainsi, la date du premier tour et du second tour de la prochaine élection présidentielle prévue par la Constitution « serait » maintenue

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *