Jeu du chat et de la souris, les députés du changement passe à la vitesse supérieure

L’apaisement ne sera pas pour demain avec qui s’est passé ce mercredi. Les députés de l’opposition ont trouvé portes closes au ministère de la justice, celui de l’eau ou bien de l’environnement, de la Jirama à Ambohijatovo et celle de la Banque centrale. Les ministres et autres responsables ont visiblement pris les devants pour mettre en difficulté le « DIABE » pacifique des manifestants. Reste à savoir la réaction de ces derniers, mais force est d’admettre qu’ils ont plus d’un tour dans leur sac, affaire à suivre !

 

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et plein air

 

 

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et plein air

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes debout et plein air

L’image contient peut-être : 1 personne, plein air

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes debout

L’image contient peut-être : arbre et plein air

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel, nuage et plein air

L’image contient peut-être : une personne ou plus, arbre et plein air

L’image contient peut-être : 1 personne, debout et plein air

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

L’image contient peut-être : une personne ou plus, voiture et plein air