Joachim Chissano, now it is too late semble lui dire fermement « Dada »

« Now, it is too late…it is too late« ,  « maintenant, c’est trop tard…trop tard » semble lui dire fermement le président Ravalomanana à Joachim Chissano durant la crise de 2009. Pour l’heure, la SADC nous l’envoie faute de mieux sauf que les malgaches ont aujourd’hui leur mot à dire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 Commentaires

  1. so late that nothing will stop the march of the Malagasy history, they are courageous patients and intelligent giants do not scare him in space or time, their ancestors have been watching over them since the dawn of time, watch out for anyone who wants to try to hijack it

  2. bbc « Chissano fils meurt sous soupçon

    Joaquim Chissano rentre chez lui tôt après la mort
    Le fils aîné de l’ancien président mozambicain Joaquim Chissano est décédé, alors qu’il faisait l’objet d’une enquête sur l’assassinat du journaliste Carlos Cardoso en 2000.
    Nympine Chissano, 37 ans, a été retrouvé mort à son domicile dans la capitale, Maputo, a rapporté la radio d’Etat.
    La cause de la mort n’a pas été déterminée mais la radio a déclaré qu’il était malade depuis un certain temps.
    Cardoso est décédé alors qu’il enquêtait sur des allégations de corruption. M. Chissano a nié toute implication.
    L’homme reconnu coupable de l’assassinat, Anibal dos Santos, connu sous le nom d’Anibalzinho, a déclaré que M. Chissano avait ordonné le meurtre – des accusations sur lesquelles les autorités enquêtaient.
    Dos Santos purge une peine d’emprisonnement de 30 ans. Il s’est échappé deux fois de la garde mais a été repris deux fois.
    Cardoso avait enquêté sur la disparition de 14 millions de dollars de la principale banque d’Etat du Mozambique quand il a été assassiné.
    Joaquim Chissano est en vacances en Europe mais a prévu de rentrer tôt à la maison quand son fils est mort.
    Le mois dernier, il a remporté un prix de 5 millions de dollars décerné à d’anciens dirigeants africains qui ont contribué à promouvoir la bonne gouvernance.
    pour 48000 dollars il aurait diligenté le meurtre d’un journaliste anti-corruption

  3. a little advice to Ravalo, it is known that you are more comfortable to express yourself in English, continue to express yourself in English wherever you go, it would not offend anyone as long as you are accompanied by a professional interpreter, effective and mastering the diplomatic language, there is no shame on the contrary that proves how you are a Malagasy president, freed from all pressures and the 21st century,
    we are proud of you