La communauté internationale nous impose un médiateur de seconde zone

Le parti Otrikafo se pose des questions quant à l’ingérence de la communauté internationale dans la crise malgache, ses membres ont manifesté ce mardi devant l’hôtel Carlton à Anosy. D’après les informations, Elia Rabevahiny, porte-parole du parti a laissé entendre que si cette ingérence apporte réellement l’apaisement tant espéré, Madagascar ne devrait plus connaitre de nouvelles crises. Sauf que depuis 2009, la communauté internationale nous ressasse le même discours sans pour autant trouver « LA SOLUTION » ! Aujourd’hui, elle n’a pas trouvé mieux que de nous « imposer » le sulfureux Joachim Chissano, espérons qu’il n’a pas que le ni…ni dans ses bagages

3 Commentaires

  1. Joachim Chissano, la peste de toute l’Afrique de l’ouest

  2. Faut arrêter de courir à ses pieds lorsqu’il convoque les différentes parties. Pourquoi continuer à donner de l’importance à cet homme ?
    Pourquoi toujours écouter la CI pour résoudre nos problèmes ?
    On est un pays souverain oui ou non ?

  3. Miarahaba,
    Manjary very kapoka fnana izy ireo raha volamintsika samy gasy,ny olanantsika efa mihoatra noho ny vay ankandrina.
    Ts’isy fo mangoraka hoe malagasy efa tsy mihinan-kanina, tsy afa-mampiana-janaka, tsy matory noho ny dahalo isankarazany, tsy afa-mitsabo… Efa nifanao veliranot@asan’maizina reo angamba.
    Vavaka no handresentsika, miampy ny fahamarinana na mafy aza ny tolona.
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzna ny andreo iraka sy mpaniraka voalohany indrindra, aza hadino io.