Perte de confiance des bailleurs de fonds, trop de scandales

La famille politique du HVM et autres crédules qui ont applaudi Hery Rajaonarimampianina de son engagement personnel dans la lutte contre la corruption doivent se mordre les doigts. Une autre promesse qu’il a tenu au mois de septembre 2015 mais qu’aujourd’hui, rien n’a vraiment changé. On assiste actuellement à l’abandon des poursuites judiciaires contre Claudine Razaimamonjy, de la corruption d’une procureure de la République, du ministre de la justice dans l’évasion de Houcine Arfa ou bien, de la corruption avérée dans la perception des droits de visa par la société Amétis et plus récemment, des marchés publics où plusieurs zéros ont fait explosé le site internet de l’Armp. Ne parlons même pas de la corruption lors de la préparation de la Francophonie et plus grave encore, l’achat des votes des députés pour stopper la déchéance de « filou ». Après ces scandales,à répétition, le pouvoir HVM aurait définitivement perdu la confiance de nos partenaires financiers !

 

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *