La compagnie nationale n’est pas à vendre malgré une situation financière délicate

Olivier Jaomiary, directeur général de la Jirama a laissé entendre que la compagnie n’est pas à privatiser et restera une société d’État à part entière malgré une situation financière délicate. Pour le moment, les abonnés subissent toujours les délestages de plusieurs heures et le paiement des factures exorbitantes de la Jirama