Après l’effervescence de samedi dernier à Savigny Le Temple, place aux actes…

Comme si c’était hier… Après l’effervescence de samedi dernier à Savigny Le Temple et après les discours successifs des représentants des membres de la diaspora, place maintenant à la préparation des prochaines échéances électorales, présidentielles et ligislatives. Si le Tim Frantsa (Paris, Bordeaux, Toulouse), Gtt Idf, IDMM, ACOREM, Herikerika Madagasikara, Malagasy Mandroso ou bien le TTMR ont tous adhéré au KMMR 2018 (Komity Manohana an’i Marc Ravalomanana 2018). Il est maintenant important de rassembler toutes les forces vives dont l’objectif est de propulser le président Ravalomanana à la magistrature suprême. Si dans son discours, « Dada » a laissé entendre que l’année 2018 est cruciale, il est aussi déterminé et lance le défi d’agir dès maintenant avant qu’il ne soit trop tard. Il s’est tout particulièrement adressé aux expatriés malagasy , « J’espère pouvoir affermir la conviction et la hardiesse de la diaspora à encourager le peuple Malagasy, à lui donner l’espérance de surpasser tous les obstacles et intimidation. J’ai besoin de vous et de votre soutien plein et entier pour me stimuler à aller de l’avant et à ne reculer devant rien ». Autrement dit, avançons vers un seul et même objectif, LE TEMPS EST AU RASSEMBLEMENT parce que Madagascar a aussi besoin de vous !  ...

Dans l'affaire Houcine Arfa, la ministre de la justice, Alexandrine Elise Rasolo a touché 70 000 € Vrai Faux Peut-être Ca ne regarde personne Ne se prononce pas VOTEZ View Results Poll total votes:...

Pression sur la ministre de la justice, Alexandrine Elise Rasolo

Si Alexandrine Elise Rasolo, ministre de la justice n’a rien à se reprocher, elle devrait s’expliquer sur la somme de 70 000 euros dont Houcine Arfa l’accuse ? Comme dit l’adage,  « qui ne dit mot consent »…Sans aucune réaction de sa part, les prochains jours, semaines et mois seront encore plus difficile surtout que Houcine Arfa menace de révéler d’autres informations !...

Le bavard de service, Rolly Mercia risque de perdre des plumes dans l’affaire Hocine Arfa

Alors que l’Etat en général reste muet comme une carpe sur les révélations de Houcine Arfa, le bavard de service, Rolly Mercia est monté au créneau pour dénoncer une machination contre Alexandrine Elise Rasolo, ministre de la justice. Au lieu de s’attaquer à « Dada », le ministre de la communication devrait se retourner contre le journal « Le Parisien » ou bien l’intéressé lui-même qui a annoncé qu’il a versé 70 000€ pour obtenir son transfert vers un hôpital et faciliter son évasion. A ce rythme, le « malama vava et be vava » du gouvernement risque de perdre des plumes dans cette affaire...