Fetin’ny Reny Kaominina Antananarivo Renivohitra

Tonga niarahaba ny Ben’ny tanàna Lalao Ravalomanana mivady teny Faravohitra io hariva io ireo Mpitantana ny Fiadidiana ny tanànan’Antananarivo Renivohitra amin’izao ankatoky ny Fetin’ny Reny 2018 izao. Lanonana tsotra nefa nisy ihany ny fampitan-kafatra fohy avy Ramatoa Ben’ny tanàna ho an’ireto mpiara-miasa aminy ireto....

Décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018 Relative à une requête en déchéance Hery Rajaonarimampianina

La Haute Cour Constitutionnelle, Vu la Constitution ; Vu l’Ordonnance n°2001-003 du 18 novembre 2001 portant loi organique relative à la Haute Cour Constitutionnelle ; Vu la loi n°2014-043 relative à la Haute Cour de Justice ; Les rapporteurs ayant été entendus ; Après en avoir délibéré conformément à la loi ; Sur la forme Considérant que par requête en date du 25 avril 2018 tendant à la constatation de la carence du Président de la République dans la mise en place de la Haute Cour de justice (HCJ), 53 députés de Madagascar, agissant conformément à l’article 167 de la Constitution, demandent à la Cour de Céans de prononcer la déchéance de M. Hery Rajaonarimampianina de son mandat de Président de la République ; Considérant que l’article 167 de la loi fondamentale dispose que « Afin de respecter le prescrit constitutionnel, le Président de la République, dans un délai de 12 mois à compter de son investiture, invite les Instances compétentes à désigner les membres qui composeront la Haute Cour de justice afin de procéder dès l’expiration de ce délai à l’installation de la Haute Cour de justice. Toute partie justifiant d’un intérêt peut saisir les institutions compétentes de demande de sanction en cas de carence. En ce qui concerne le Président de la République, exceptionnellement, l’instance compétente est la Haute Cour constitutionnelle qui serait autorisée à prendre les sanctions qu’aurait pu prendre la Haute Cour de justice si elle était installée » ; Considérant que les 53 députés, demandeurs, se constituent en partie justifiant d’un intérêt pour saisir les institutions compétentes de sanction en cas de carence ; Considérant que par requête en date...

La retraite ne semble pas calmer les ardeurs du Pasteur Max Randriamora

Dans un entretien daté du jeudi 24 mai 2018, les époux Hanta et Max Randriamora ont livré leurs impressions sur le FJKM « Finoana » Wagner. Faut-il rappeler que le Pasteur Max Randriamora était à la tête de cette église depuis sa création en 1978 et bizarrement, il règle ses comptes avec les responsables actuels. Le volte face du retraité Max Randriamora inquiète les anciens et les nouveaux paroissiens. Loin de l’installer sur le banc des accusés, son comportement est tout de même indigne pour la profession. D’une manière inattendue, il pointe du doigt le fonctionnement de l’église, qu’à son époque, le temple de Wagner ne lui devait rien. A moins d’être frappé d’amnésie, Max Randriamora semble avoir oublié que l’église lui a bien payé tous les mois, une desserte pastorale, son téléphone fixe ainsi que ses frais de déplacements. En même temps, l’ancien Pasteur de Wagner a aussi débuté sa carrière chez un constructeur automobile français, puis il l’a terminé chez une grande compagnie aérienne française. Ceci étant, on peut reconnaître qu’il était béni puisque d’autres pasteurs « malagasy » de l’époque avaient des difficultés pour boucler leurs fins de mois. Mais alors, pourquoi l’ancien Pasteur du FJKM Wagner se perd dans des propos insensés, pourquoi tant de haines et pourquoi pas installer un climat d’apaisement ? Pour répondre aux propos du Pasteur Max Randriamora qui aurait choqué les « mpiangona », OUI, les fidèles ont effectivement répondu présents lors du culte de la pentecôte et forcément, il sera difficile d’évaluer le nombre des paroissiens dimanche prochain. Mais selon Matthieu (18,15-20) « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au...

Les 73 députés pour le changement rappellent le DG de l’ORTM

Les 73 députés pour le changement sont actuellement à la RNM et TVM alors qu’ils étaient interdits d’antenne. L’actuel Directeur Général de l’ORTM est un peu débordé, il n’a pas respecté ses engagements. L’actuel « ministre de la Communication » est totalement transparent, pour autant, il passe son temps au téléphone à donner des directives       Zohary Ravaojanahary, l’actuel DG de...